Serres multitunnels

CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES

Les modèles de ce type de serre qu’AIS propose sont entièrement fabriqués avec des poutres en acier galvanisé, des tubes, des arcs, des chapiteaux et des gouttières de différentes qualités .

L’union entre les différentes pièces est réalisée à l’aide de brides ou pinces formées à froid par découpe et pressage de tôles galvanisées ; aucune soudure n’est requise.

L’enceinte standard du toit est constituée de moustiquaires et de feuilles de polyéthylène acétate de vinyle (EVA); Les moustiquaires et les plastiques sont fixés à la structure au moyen de profilés en acier, également galvanisés, de type C et H auxquels les feuilles sont fixées au moyen de clips en PVC .

Ces serres ont une ventilation naturelle, à la fois latérale, frontale et aérienne.

  • Aérations latérales et frontales : fixes ou enroulables à différentes hauteurs, soit manuellement, soit automatisées avec un moteur. Ils peuvent être simples ou doubles.
  • Aérateurs zénithals : fixes ou avec possibilité de contrôler leur ouverture et leur fermeture manuellement ou à l’aide de moteurs. Ils peuvent être mi-arc (avec fermeture de gouttière), quart d’arc (supercenital) ou papillon (type double supercenital).

Son utilisation est très répandue dans les exploitations technicisées, en particulier dans celles destinées à la production horticole et à la culture de fleurs et de plantes ornementales, en raison de sa plus grande capacité à contrôler les variables microclimatiques.

Les dimensions les plus courantes des tunnels varient entre les paramètres suivants, selon le type de serre :Largeur du tunnel : 7-9,6 mètres. IEP réalise actuellement des projets avec des largeurs allant jusqu’à 12,8 mètres.

  • Longueur de chaque unité : variable selon les besoins du client.
  • Hauteur maximale sur les côtés latéraux (hauteur à la carcasse) : 2,5 à 6 mètres.
  • Hauteur maximale sur la crête : variable selon la hauteur du canal, jusqu’à 8-8,5 mètres.
  • Espacement entre les piliers des murs latéraux : 2-2,5 mètres ; cette distance peut varier selon le modèle et les charges qu’il doit supporter (dans les multitunnels tropicaux la séparation atteint 4 mètres).
  • Espacement entre les piliers intérieurs : cette distance varie entre 4 et 5 mètres, ce qui permet aux espaces intérieurs d’être larges et libres d’obstacles.
  • Espacement entre les arches : 2-2,5 mètres (jusqu’à 3-4 mètres dans les multitunnels tropicaux).
  • Utilisation à 100% du terrain. Ils s’adaptent à tout type de surface.
  • Grande résistance structurelle.
  • Haute étanchéité à l’air et à la pluie, ce qui permet d’utiliser différentes méthodes de contrôle actif du climat, telles que les systèmes de chauffage, de ventilation, de refroidissement ou d’enrichissement en carbone.
  • Permet une automatisation complète des systèmes d’irrigation et de contrôle climatique.
  • La large séparation entre les piliers et l’absence d’obstacles intérieurs permettent l’utilisation de machines à l’intérieur des installations et l’utilisation d’espaces pour les fonctions de stockage.
  • Sa hauteur élevée facilite la circulation de l’air et, par conséquent, la ventilation.
  • La forme incurvée de son toit facilite une répartition adéquate de la luminosité à l’intérieur et aide à évacuer les condensats en évitant les gouttes sur les plantes.
  • Elles ont un volume unitaire plus élevé que les autres types de serres (comme la vigne), ce qui leur confère une grande inertie thermique. Ces valeurs élevées d’inertie thermique engendrent une stabilité thermique et une meilleure maîtrise du climat : la température fluctuera très légèrement, donc peu d’énergie conventionnelle est consommée en entretien (la chaleur accumulée pendant la journée est restituée la nuit aidant à compenser la baisse des températures extérieures).
  • La haute résistance de la structure permet, si nécessaire, le remplacement des couvertures plastiques par d’autres matériaux (plaques en polycarbonate, tôles, panneaux sandwich).

TYPES DE SERRE MULTITUNNEL

multitunnel type chapelle - arc semi circulaire

Ce sont des serres modulaires dont le toit est formé d’arcs en plein cintre cintrés. Sa structure polyvalente et ses systèmes de fixation permettent l’utilisation de différents revêtements selon le type d’utilisation à faire de la serre, des feuilles de polyéthylène acétate de vinyle (EVA) aux feuilles de polycarbonate ondulé.

Ce type de construction peut être facilement modifié pour en faire un entrepôt avec des parois en tôle ou des panneaux sandwich.

multitunnel type chotique- arc pointu

L’arc brisé (appelé aussi ogival ou gothique) est généralement utilisé à la place de l’arc en plein cintre lorsqu’on cherche à améliorer la résistance de la structure et augmenter le volume intérieur : ce type d’arc permet d’élargir la largeur des tunnels, ce qui le rend possible d’augmenter la surface de culture, transmet une plus grande luminosité et facilite une meilleure évacuation des condensats vers les côtés pour éviter les gouttes sur les cultures.

C’est une structure qui améliore le microclimat intérieur, ce qui la rend particulièrement utile pour une utilisation dans les cultures hydroponiques.

Il est conçu pour être utilisé dans différents types de climats, étant largement utilisé dans les territoires froids avec des chutes de neige fréquentes, car sa structure empêche l’accumulation de neige.

VOUS VOULEZ UNE TRANQUILITÉ TOTALE

ET UNE RÉCOLTE PARFAITE?

Nos serres sont la solution